Détails Techniques

  • Rechargeable
  • Matériaux sans dangers pour l’organisme
  • Étanche
  • Silencieux et discret
  • Bouton FUN on/off
  • Touche de verrouillage pour le transport
  • Témoin indicateur de charge
  • Charge initiale : 6 à 8 heures
  • Jusqu’à deux heures d’autonomie par charge
  • Longueur totale : 18 cm
  • Diamètre intérieur: 3 cm
  • Conçu et fabriqué à la main en Allemagne

Prix : 99,90 €

Marque :

Présentation :

Les sextoys conçus pour le pénis sont bien souvent imposants, peu esthétiques et difficiles à utiliser à deux. MANTA est tout en finesse et facile à manier. Il est idéal pour jouer avec un(e) partenaire ou en solo. Glissez-le entre vos deux corps, il transforme purement et simplement votre pénis en vibromasseur. Il est de surcroît un incroyable accessoire pour la fellation, il enveloppe le pénis et lorsqu’il est placé sous le pénis, il procure une sensation de « gorge profonde ». En solo, il fait des merveilles ! Les rainures de MANTA retiennent et répartissent le lubrifiant, pour de délicieuses caresses.


L’arrêt manta

Me revoici pour un test avec grand plaisir puisque je test mon premier sextoy masculin de la part de Fun Factory que je remercie de sa confiance !

Le nom est étrange, Manta. Je cherche la référence, mais non, rien me vient. Quoi qu’il en soit, comme toujours, les produits de chez Fun Factory ont toujours cette même charte graphique qui leur est propre. Emballage toujours impeccable et présentation interne identique aux produits féminins de la marque. On y trouve donc le Manta, le câble USB pour recharger, le mode d’emploi…bref..Jusque là, rien de bien nouveau.

Petite soirée de tests de sextoys. Alors que Tania vient tout juste de terminer son test du Zumio X (que vous trouverez dans l’onglet « Laboratoire »), j’en profite pour regarder ce que nous avons d’autre à essayer. Tania s’arrête de suite et prend le Manta.

– Ah beh voilà ! Un sextoy pour toi !

– Je regarde l’engin un peu douteux.

J’avoue que les sextoys masculins m’intriguent beaucoup et j’espère en tester un peu plus, mais tous ne se valent pas.

Je déballe ce qui me semble une grande clé de 10 versions silicone. Ok il est chouette, doux, il sent bon..non…il sent…mais ? Je l’ai pas senti bon sang !!!

Je teste un peu les vibrations à vide (comprenez sans y avoir mis mon sexe). Hum ? Ok…toujours pas super convaincu.

La soirée se réchauffe un peu plus. Tania s’est remise de son orgasme et commence à me caresser pour me mettre en condition. Elle y arrive sans mal. Notez que je n’oppose aucune résistance. Je suis un homme bon.

Une fois en érection, Tania utilise le Manta comme une main pour me masturber en y ayant ajouter un lubrifiant à base d’eau. Ok c’est original. Puis elle le met en marche et joue avec les différentes vibrations.

Révélation !! Oui, j’avoue que mes craintes furent évaporées quand le Manta fût en marche. Au début, ça chatouille un peu, mais la matière et les reliefs à l’intérieur de la « pince » du Manta sont terriblement efficaces. Tania le fait monter et descendre le long de mon sexe, caressant même mes testicules et c’est un régal.

J’essaye de me calmer pour ne pas jouir de suite, mais Tania, voyeuse comme elle est, même si elle prétend le contraire, prends un grand plaisir à me voir souffler. À tel point que je la vois se caresser en même temps. C’est quand elle me lâche un « Aller je veux de voir jouir » que, ni tenant plus, je jouis dans un râle de soulagement et de plaisir.

AVIS :

Malgré mon appréhension, le Manta est un masturbateur dont il ne faut pas juger l’apparence tant il est efficace. Ce fût une agréable surprise.