triangular oneCela fait longtemps que je me posais des questions sur l’efficacité des cockrings. Jusque là, je n’en avais jamais utilisé et je me suis dit que pour commencer cette rubrique, ce serait une bonne chose.

Je regarde sur les sites et je vois qu’il en existe beaucoup avec différentes formes, fonctions et +. Mon choix s’arrête sur un modèle tout simple. Après tout pour tester une première fois pourquoi pas.

Ne sachant ce qu’il faut regarder et comparer, je me lance dans l’achat du Triangular One de la marque « Taboom » qui d’après ses caractéristiques, serait un cockring première main acceptable.

Je choisis volontairement un modèle permettant le maintien des testicules et non un simple anneau. Oui j’aime le risque ! (rire)

Je reçois donc ledit objet dans son petit carton simple lui-même emballé dans un simple plastique transparent. Pas de notice d’utilisation mise à part la photo où il est mis en place.

Ce qui pourrait paraître simple ne l’est pas forcément. Les 3 anneaux de caoutchouc ne sont pas de la même taille et quand on est novice, on s’interroge si cela une utilité particulière. Au premier touché, on doit admettre que la texture caoutchouc fait penser à un joint de travaux…ce qui sera d’ailleurs vrai. Le mettre en place est assez désagréable, car cela tire la peau et je n’ose imaginer avec les poils.

Une fois en place, comme la majorité des cockring et de l’utilité, il enserre le sexe faisant un afflux de sang et remplit donc bien son office. Le dernier problème revient à le retirer ensuite. Même inconvénient majeur comme pour le mettre, cela tire énormément sur la peau. L’utilisation d’un lubrifiant ou simplement le mouillé est bien utile.

Efficacité certaine

Matière peu agréable au touché.

Vraiment pénible à mettre et à retirer.

Gentleman_avatar-facebook copie

Comte

 

Enregistrer