Test : Womanizer W500 Pro

Test : Womanizer W500 Pro

taniaArrivée fatiguée le jeudi soir, on a pas trop l’esprit coquin. Alors quand Monsieur m’annonce que nous avons reçu un colis d’un nouveau partenaire, on se dit “Ok, mais vu la fatigue, je verrai ça plus tard”. La curiosité l’emportant, je décide quand même d’ouvrir le colis le soir tranquillement à côté de mon homme. Et là, surprise ! Je découvre que l’article reçu n’est autre que le “fameux” Womanizer dont tous les sites vantent l’incroyable efficacité. Je déballe hâtivement le tout. Une superbe boîte blanche avec ledit “monstre de plaisir”, un cordon pour le recharger via le port USB et une prise recharge, un embout de rechange et une sacoche pour le ranger. Le modèle reçu est le dernier sorti, la version W500 Pro et donc plus silencieux que son prédécesseur. La version est le blanc version Swarovski avec le cristal incrusté. Wow ! Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est classe ! Kisskiss.ch ne fait pas les choses à moitié ! Malgré la fatigue, je suis excitée à l’idée de tester ce nouveau petit bijou. Je lis la notice et branche le Womanizer. Il clignote vert. Il faut donc attendre qu’il se recharge pour pouvoir commencer. J’en profite pour lire la notice plus consciencieusement. Il est vraiment superbe même si au premier abord, il m’a fait penser à un appareil ORL ^^.

Première prise en main :

Trop excitée à l’idée de l’essayer, je n’attends pas qu’il ait fini de clignoter. Je l’allume et une lumière rouge apparait sur l’embout et il commence à vibrer. Je m’installe confortablement la tête enfouie dans le cousin et j’installe le petit embout autour de mon clitoris. Que dire…le premier mot qui m’est venu fût “Délicieux” ! Je ne saurais dire si l’appareil aspire ou tournicote autour du clitoris, mais le résultat est instantané. Je me suis senti comme sur un nuage. Seul Monsieur qui me regardait en rigolant me déconcentrait. Plutôt que de me regarder, je lui demandais de s’occuper de mes seins. Ce qu’il fit sans se prier non sans excitation lui aussi. J’enclenche la seconde vitesse du Womanizer car la standard est agréable comme entrée en matière, mais juste assez excitant. Ma tête entre un peu plus dans le coussin…WOW !….Vitesse de croisière idéale. C’est comme si on vous léchait non-stop ! Le pied ! L’orgasme est venu tout doucement, mais non sans me retourner la tête me laissant d’ailleurs des picotements dans le bas ventre encore après. La fatigue et la tête à l’envers, je décide d’arrêter là cette investigation, mais je compte essayer avec un lubrifiant comme il est indiquer dans la notice, car, cela manquait de fluidité. Rendez-vous pris avec mon Womanizer pour l’essayer encore. Inutile de dire qu’il a déjà une place de choix.

Le test glissant :

Autre soir autre expérience ! Après tout…c’est pour la science ! Je décide de tester le Womanizer avec un lubrifiant et je choisis le “Super Slide” de chez Taboom (je l’aime bien celui-là ). Le constat est le même. A peine le Womanizer posé sur mon clitoris, ma tête s’enfonce dans l’oreiller. Les sensations sont diaboliquement bonnes. Je reste à la vitesse 2 qui est ma vitesse de croisière. La vitesse 3 est déjà trop forte pour moi. Monsieur me regarde prendre du plaisir et j’avoue que c’est excitant de le sentir excité juste à coté de moi. Je lui accorde le droit de jouer avec mes seins pendant que mon clitoris est sous l’effet. L’association des deux ne met pas longtemps à faire monter en moi l’orgasme. Mon clitoris lubrifié et vibrant, chaud, mes seins titillés et le sexe de Monsieur bien dur que je sens sur mes jambes. Je me laisse aller…Une fois de plus le Womanizer à gagné. La tête retournée et les larmes de plaisir qui coule sur mes joues, je laisse Monsieur à son excitation…oui parfois je peux être cruelle. Prochain test avec un toy en plus.

L’invitation d’un copain :

mini-gode-realiste-rose-slick-pleasure-11-cm

Mini gode réaliste rose Slick Pleasure

De retour « in my bed » pour ma séance avec mon Womanizer. Cette fois je compte tester avec un petit gode en plus. Pour ça, j’ai choisi mon modèle préféré. Pas un gode droit type vibromasseur. Ils sont sympas mais non pas comme les modèles en « gélatine », cette façon de suivre les courbes quand on commence à se tortiller. J’ai donc en ma possession le modèle Slick Pleasure qui n’a pas une taille énorme, mais qui suffit amplement à mon plaisir (Voir Photo).

J’installe le Womanizer dont l’efficacité directe n’est plus à démontrer…une fois détendue, je demande au Comte d’introduire doucement mon camarade…l’excitation fait qu’il n’a pas de mal à entrer. Mon cher Comte commence de légers va-et-vient . Quel délice ! J’ai du lui demander de ralentir car je voulais profiter du moment. Inutile de dire que mon plaisir fût immense. J’étais humide à souhait. J’ai joui sans retenue, la tête en plein bombardement.

 

 

 

Mon avis :

Pour moi qui suis une grande adepte de la masturbation, le Womanizer est le toy incontournable. Simple, pratique, rechargeable, élégant et diaboliquement efficace.  Simple : un embout en silicone qui s’adapte à votre clitoris sans le toucher, qui vibre et aspire. Pratique : Il tient dans la main comme une souris informatique. Rechargeable : via un cordon USB ou simple prise. Élégant : Un design épuré et classe (j’ai la version blanche) Efficace : Oh ça oui ! Plus que les autres sex-toys que j’ai. A l’approche des fêtes de Noël, voici une  bonne idée de cadeau pour les coquines !

Point négatif : Euh…humm..je cherche encore.

Un grand merci encore à KissKiss.ch de m’avoir fait découvrir le womanizer !!!

 

  Le petit jeu du Comte

Gentleman_avatar-facebook copieLe Womanizer étant un formidable donneur d’orgasmes, il serait intéressant lors d’une soirée, ou Madame est la soumise, de l’immobiliser afin qu’elle ne puisse s’échapper et profiter des bienfaits que procure cet objet pour la torturer sensuellement (dans la limite du raisonnable). Ne pas mettre le Womanizer à pleine puissance non plus. Monsieur pourra ainsi observer et se régaler de voir Madame se tortiller de plaisir tout en s’occupant lui-même.

 

Détails techniques

Womanizer-Pro-W500_white_l

Matières : Silicone et plastique ABS (sans phtalates)
Alimentation : Batterie Lithium-Ion rechargeable intégrée
Autonomie de fonctionnement : Jusqu’à 240 minutes
Temps de chargement : 70 minutes
Poids : 130 g
Contenu de l’emballage : Womanizer Pro W500, pochette de rangement, 1 tête de rechange XL, alimentation et câble USB, manuel d’utilisation.

• Réglage précis de l’intensité (8 niveaux contre 5 pour le W100)
• Modes Super-Soft (niveau 1) et Super-Power (niveau 8)
• Mode silencieux 42 dB
• Embout de stimulation de rechange XL pour gros clitoris
• Design haut de gamme
• Avec un véritable cristal Swarovski Elements


avatar tanya

Tania

Gentleman_avatar-facebook copie

Comte

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

By | 2017-11-14T11:50:31+00:00 novembre 24th, 2015|Tests|2 Comments

About the Author:

2 Commentaires

  1. Le-Seducteur-du29 6 février 2016 à 22 h 00 min

    Bonsoir à vous Tania et M. le Comte

    Cet article est fort instructif, je connaissais de nom le Womanizer, mais je ne l’ai pas acquis pour ma compagne (pour le moment, du moins). Il est donc doté de 8 vitesses, or Tania vous dites que la vitesse 3 était – je vous cite – “trop forte pour moi”. Qu’est-ce que cela vous à fait comme sensation ? Douleurs ? Gênes ? En tous cas je peux comprendre l’excitation du Comte à vous voir prendre du plaisir, car cela me fait le même effet lorsque ma compagne se caresse. Bonne soirée et bon week-end à vous.

  2. Ludivine 1 octobre 2016 à 18 h 13 min

    Vu le nombre de sites qui n’en disent que du bien, il va falloir que je m’en procure un !!!

Laisser un commentaire

Vous devez avoir 18 ans pour consulter ce site.

Merci de vérifier votre âge

- -