Mes lectures : L’histoire de Juliette

Mes lectures : L’histoire de Juliette

9782264026323FS 51HRDC86ZRL._L’Histoire de Juliette , ou les Prospérités du vice est le second volet de l’histoire de la sœur de Juliette, Justine ou les Malheurs de la vertu. La publication, sans nom d’auteur, de ces deux ouvrages a valu à leur auteur son arrestation sur ordre par Napoléon et son incarcération sans procès à l’asile de Charenton durant les treize dernières années de sa vie.

Alors que, dans les Malheurs de la vertu, Justine n’obtient, pour tout prix de sa vertu, que des injustices et des sévices répétés, Juliette est au contraire une nymphomane amorale dont les entreprises lui valent le succès et le bonheur.

 

 

Ce livre est un autre monument de la littérature “érotique” incontournable de Sade. Ayant déjà lu d’autres livres du même auteur, je savais à quoi m’attendre. Sentiment d’excitation et parfois de gêne dans certaines situations. C’est ce qui fait tout l’attrait de Sade.

Résumé :

Juliette est élevée dans un couvent, mais à l’âge de treize ans, elle est séduite par une femme qui entreprend de lui expliquer que la moralité, la religion et les idées de cette sorte sont dépourvues de sens. Toutes les considérations philosophiques évoquées au cours du récit sont de cet ordre : toutes les idées touchant à Dieu, la morale, les remords, l’amour, sont attaquées. La conclusion générale est que le seul but dans la vie est « de s’amuser sans se soucier, aux dépens de quiconque ». Juliette pousse ceci à l’extrême en assassinant de nombreuses personnes, y compris divers proches et amis.

Pendant le roman, qui suit Juliette de l’âge de treize à environ trente ans, l’anti-héroïne dévergondée s’engage dans pratiquement chaque forme de dépravation et rencontre toute une série de libertins comme elle, tels que la féroce Clairwil, dont la passion principale est d’assassiner de jeunes hommes, Saint-Fond, un nabab incestueux de cinquante ans qui assassine son père, torture quotidiennement des jeunes filles à mort, allant même jusqu’à ourdir un complot ambitieux visant à provoquer une famine qui éliminera la moitié de la population française. Minski, l’« ogre des Apennins », est un anthropophage infligeant au corps humain les tortures et les mutilations les plus inventives.

L’histoire de Juliette

Alphonse Donatien de Sade

Edition 10/18

Laisser un commentaire

Partenaires

clef kisskiss
la musardine tabou
leroy
yesforlov

 

PUBLICITE

Me suivre sur



Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous devez avoir 18 ans pour consulter ce site.

Merci de vérifier votre âge

- -