Mes lectures – Les dessous de l’innocence

Mes lectures – Les dessous de l’innocence

Les dessous de l’innocence

Stella TANAGRA

160 pages

Format : 13 x 21 cm

Prix : 14,25 €

COMMANDER

Présentation :

Des désirs lubriques sous camisole, un mari aux abonnés absents, des amants imaginaires, une demeure à l’écart de la ville, assez pour que Tilda sombre dans la douce folie de ses fantasmes.

Habitée par des pulsions sexuelles que l’abstinence rend d’autant plus débordantes, elle se résout à bouleverser ses principes de femme modèle. Lorsque la nymphette qui sommeille en elle se révèle, elle perd le contrôle de sa vie…

Le triangle amoureux

Les histoires d’amour finissent mal…Cela aurait pu être le titre de ce livre, mais voilà, elles se finissent parfois très différemment.

Dans les dessous de l’innocence, Stella Tanagra ne réinvente rien au sujet de l’adultère, car, il s’agit bien de cela. Tilda aime passionnément et amoureusement Thomas. Elle l’aime sexuellement et ses désirs sont fréquents, mais bloqués par l’absence de Thomas. Elle commet donc l’irréparable avec Edgar le kiné.

Cela pourrait être une histoire simple, mais le mensonge est présent ici et là. Ici, c’est Thomas qui est trompé. Là, c’est Edgar qui ignore l’existence de Thomas.

Edgar lui a ouvert son cœur alors qu’elle lui ouvrait son cul. Quand Edgar découvre l’existence de Thomas, tout bascule et on se retrouve dans un triangle amoureux et sexuel . Thomas lui, sait que Tilda a des pulsions et aime le sexe et il va tout faire pour qu’elle soit combler. Mais je ne peux en dire plus.

Stella Tanagra met en avant la problématique du couple à distance, de l’envie naissante, de la découverte de sa sexualité, des désirs exacerbés sous le joug de l’abstinence forcée, forcée par l’amour alors quand l’un cède, les repères ne sont plus les mêmes.

J’ai beaucoup aimé cette histoire qui de prime abord peut paraître basique, mais qui est narrée de façon à vous tenir, non pas en haleine, mais en « tension » (si vous êtes un homme bien sûr). Ce récit met en exergue la relation de couple et la fidélité tout au long des pages jusqu’au dénouement. Stella Tanagra aime les histoires qui, à la fin, basculent.

Et justement, chère Stella, car je sais que vous passerez lire cet article, cette dernière phrase d’Edgar qui m’a fait bondir en criant « Ah non ! Maintenant je veux lire la suite ! » me fais-vous dire que, je vous déteste affectueusement !

By | 2018-05-04T10:15:52+00:00 mai 4th, 2018|Lectures|0 commentaire

About the Author:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devez avoir 18 ans pour consulter ce site.

Merci de vérifier votre âge

- -