Sexualité : Fantasmes – faut-il les réaliser ?

Sexualité : Fantasmes – faut-il les réaliser ?

SEXUALITE

Ce blog traitant des fantasmes et autres envies, il est légitime que le premier sujet soit « Doit-on réaliser ses fantasmes ? »

Le fameux fantasme de l’infirmière sexy

Bon nombre de magazines en font leur Une à ce sujet d’ailleurs.
Hommes ou femmes ont des fantasmes. Celles et ceux qui n’en ont pas ou prétendent ne pas en avoir mentent ou occultent avoir leurs pensées ou rêves les amenant à désirer secrètement et sexuellement une action, un geste, un lieu, etc. Bref, un fantasme.
Un fantasme sert à mettre en route le désir ou à le soutenir. Que ce soit par l’individu ou dans le couple. Si les fantasmes sont absents, et par conséquent le désir et le plaisir, il est toujours possible de l’alimenter par la lecture érotique ou plus ou par les films. Ceux-ci, peuvent vous aider à développer votre imaginaire et vos désirs parfois enfouis ou simplement vous faire découvrir une envie.
Doit-on réaliser son fantasme alors ?
Je ne vais pas apporter de réponse tranchée pour la simple et bonne raison que c’est propre à chaque individu(e).
Réaliser son fantasme n’est pas simple. Dans un couple, qui dit que les fantasmes de l’un ne seront pas celui de l’autre et donc on se retrouve à vouloir sans pouvoir. Une frustration.
D’un autre côté, réaliser son fantasme ne vous poussera’il pas, une fois accompli et épuisé, à en vouloir plus ? À devoir trouver des choses ou des variantes à ce fantasme de base ? Votre femme ou homme vous suivra’il/elle dans ces « délires » ? et finalement, la complicité à réaliser ces fantasmes ne deviendra’-elle pas plus une distance ?
Beaucoup de psychologues préconisent de ne jamais les réaliser afin de se préserver tout en les livrant oralement à son/sa partenaire juste dans le cadre de l’excitation sans passer à l’action. Bien sûr, dans le cas où vos fantasmes sont avouables, mais là c’est encore une autre question notamment de confiance en l’autre. Beaucoup optera pour de simples jeux de rôle.
Vous décidez en accord avec votre partenaire de réaliser vos fantasmes. Attention de ne pas tomber dans la perversion. Où est la frontière entre ces deux cas ? Soumettre son/sa partenaire à ses fantasmes alors que ce ne sont pas spécialement les siens. Le/la traiter comme un objet sexuel et rien de plus sans réel plaisir de celui ou celle-ci.
Le plus important reste le dialogue dans le couple afin de savoir ou et quoi faire. Connaître les limites de l’un ou de l’autre. Les fantasmes ne doivent pas être à chaque relation sexuelle afin de protéger votre couple et qu’il reste un petit moment privilégié sans sombrer dans une quête absolue à chaque rendez-vous sous la couette et que l’envie de l’un ou l’autre s’arrête.
Je sens que je ne vous ai pas aidé sur ce coup-là ?
Les réaliser au risque de sombrer dans la perversion ou juste les garder en soi et finir frustré. Un programme pas très alléchant. Discutez avec votre partenaire ouvertement, soumettez-lui des idées et vous verrez bien si cela développe son imagination aussi. Faites un point sur vos fantasmes respectifs…chaque individu est différent et chaque couple a sa part de mystères.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

By | 2017-06-20T08:48:04+00:00 mai 23rd, 2014|sexualité|0 commentaire

About the Author:

Laisser un commentaire

Vous devez avoir 18 ans pour consulter ce site.

Merci de vérifier votre âge

- -